Ecole de poterie / FA

Le chemin d'accès invite à la rêverie! Vingt mètres après le rond-point du Vert-Pré, en direction du Gros-Morne, un chemin dévale sur la droite. On a l'impression de plonger vers la côte de Ste Marie à Trinité: beau à couper le souffle, le paysage! Chaque chose ayant son prix, la sente n'en est pas moins sinueuse et dangereuse. Quoi! Il existe des gens qui osent habiter dans un lieu aussi insoupçonné?Les premières maison rurales font peu à peu place à au lotissement Montlouis. Ici les demeurent rivalisent d'élégance; l'ingéniosité de l'urbaniste ayant consisté à ce que chacun ait une vue imprenable sur la baie du Robert.

"Entr'Art et Artisanat" : une affaire de partage...

C'est là que Cécile et sa famille résident depuis une dizaine d'années. Ici, qu'elle a décidé d'ouvrir "Entr'Art et Artisanat": un centre de stage de poterie et émaux, réservé aux adultes et aux enfants. Riche idée qu'a eu cette ancienne élève de Victor Anicet, dont la galerie était installée un temps à la distillerie Saint-James.Pour la petite histoire, Cécile profitera de la naissance de son premier, puis de son second enfant, pour mettre sa carrière entre parenthèse; fermer le site samaritain , prendre du recul, approfondir son écriture artistique, bref changer de braquet." A l'époque, se souvient-elle, les Poteries du soleil (nom de son atelier samaritain, ndlr) ne me satisfaisaient pas tellement. Bien sûr on vendait bien. Mais il ne s'agissait principalement que d'une clientèle touristique; avec des demandes spécifiques, excluant les pièces uniques. Ici, je peux faire de la recherche et transmettre le fruit de mon travail". Entre art et artisanat, le tout est une affaire de partage.
* Entr'art et artisanat: lotissement Montlouis le Vert-Pré. Tel: 0696909080; courriel: royer.cc@orange.fr

Sé pa rédi chèz bo tab'
 La préparation des pièces de Cécile se fait en plusieurs étapes: Tout d'abord au tour ou au colombin, on façonne la pièce. Puis on la sèche pour appliquer de l'engobe blanche —L’engobe sert à décorer la terre avant le dégourdi (c’est-à-dire avant la 1 ère cuisson). L’engobe est une terre colorée qui sert à recouvrir les poteries. A ce moment, l'artiste peint les détails de sa pièce en appliquant les oxydes au pinceau. C'est l'heure de la première cuisson à 980°. L'oeuvre sortie du four est prête pour un "second voyage: l'émaillage, sorte de vernis liquide que l'on applique par trempage ou à la louche. On laisse sêcher et l'on cuit l'oeuvre une seconde fois à 980°. Et après? On jouit de l'oeuvre en l'exposant à "l'endroit le plus approprié de son chez soi"
 
 
Stages sur mesure
Si le mercredi et le samedi, de 8 h 30 à 16 h 30, sont réservés aux enfants (6 au maximum à 40 Eur mensuels), pour les adultes, c'est à la demande. Et toujours en nombre restreint, puisqu'à chaque stage seuls 8 candidats sont acceptés: pour une journée, 50 Eur l'unité: "Les stagiaires arrivent le matin, explique Cécile. Ils façonnent leur pièce et réalisent une première cuisson. Un déjeuner commun est proposé et on passe aux étapes suivantes. Le soir, ils repartent avec leur poterie".

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site